•  
  •  
  •  
  •  
  •  

le linkbaitingAprès la création de contenu de qualité, le netlinking est le levier SEO le plus important. Il peut avoir principalement trois formes : l’échange de liens (vous faites un lien vers le site d’un webmaster, qui en échange fait un lien de son vers le vôtre), le guest blogging (vous postez sur un site donné du contenu avec un lien vers votre propre site) et le linkbaiting (vous postez sur votre site web un contenu très intéressant qui attire naturellement des liens sans aucun démarchage de votre part).

Définition : Qu’est-ce que le linkinbaiting

Comme son nom l’indique, le linkbaiting, mot anglais composé de link (liens) et bait (appât ou pêche), consiste à attirer des liens vers son site web. Il diffère complétement des autres techniques de netlinking comme l’échange d’articles, le guest blogging, l’inscription dans les annuaires, etc. En effet, il ne nécessite pas un démarchage de notre part. Concrètement, pour faire du linkbaiting, il vous faut juste produire un contenu qui soit suffisamment intéressant pour attirer naturellement des liens sur votre site. Il peut s’agir d’une vidéo, d’une infographie, d’une interview, d’un jeu, d’une application, de la publication de données secteurs ou d’études. Il faut juste que ce contenu soit très difficile, voire impossible à reproduire par un autre webmaster. Ainsi, si ce dernier souhaite faire bénéficier de ce contenu à ses internautes, il ne disposera comme option que de faire un lien vers votre page.

Comment produire du contenu qui va attirer les liens

Pour faire simple, pour attirer naturellement des liens, un contenu doit être difficilement copiable et intéressant.

Un contenu difficilement copiable

La maxime «  rien ne perd, rien ne crée, tout se transforme » est particulièrement vrai dans dans le content marketing. En effet rare sont les webmarkters qui vont produire un contenu totalement original. En général, les contenus produits sont du recyclage ou de la compilation de données déjà existantes sur le net. Donc si votre contenu est facilement copiable, soyez sûr que la majeure partie des webmarketers va préférer le reproduire à sa propre sauce plutôt que de renvoyer leurs visiteurs vers la source originale (votre site).

Il vous donc un contenu qui est très difficilement copiable sans risquer d’être flaggé duplicate content. Parmi ce type de contenus on peut citer : les interviews, les études de cas, les infographies élaborées, les calculateurs, les jeux, etc.

Un contenu intéressant

Un sujet n’est presque jamais intéressant (ou pas intéressant en soi). C’est la manière dont vous allez le traiter qui va le rendre intéressant.

  • Soyez original : Dans un monde virtuel où on est subjugué par un déluge d’information, notre esprit apprend à faire le filtre. Tout ce qui semble trop « déjà-vu » ou « déjà-entendu » risque de passer sans laisser de traces. Vous devez trouver un angle très original. Qui à avoir tort. A l’extrême on dira qu’un bad buzz vaut mieux qu’un rien.
  • Soyez courageux : Dans un monde de communication aseptisée, le courage paie. Il peut s’agir d’endosser un point de vue qui est très peu défendable. Vous serez sûr que tous ceux qui souhaiteront à l’avenir traiter du sujet sans y être directement lié, se contenteront de faire un lien vers votre site. Ici ce qui compte pour vous, c’est plus le lien acquis que la respectabilité.
  • Soyez le plus pertinent : pour réussir votre linkbaiting, être pertinent ne suffira pas. Il vous faudra être le plus pertinent de tous ceux qui auront traité le sujet. Votre contenu deviendra alors la référence sur le sujet.
  • Soyez inédit : sur internet les rédacteurs passent leur vie à se copier les uns les autres. Pour produire du contenu, bien souvent Google est le point de départ (recherche de mots clés et sujets), le point d’arrivé (contenu produit pour être indexé par Google) et entre les deux étapes Google fournit aussi la matière (les rédacteurs se contentent en général de réécrire des pages listés dans le top 10 de Google).

Le  linkbait, une technique de netlinking efficace

Le netlinking est une pratique qui n’enchante pas beaucoup Google, qui le considère, si réalisé de manière active, comme une tentative de manipulation de ses résultats. Cependant, le fonctionnement même de Google l’oblige à prendre en compte les liens entrants pour trier ses résultats avec le plus de pertinence possible. Pour limiter quand même les abus, Google fait le dintingo entre les bons liens et les mauvais liens. Les premiers étant ceux qui paraissent naturels et les seconds ceux qui ne paraissent pas naturels. Le linkbaiting produit de facto des bons liens vu qu’ils sont acquis naturellement. Ceci dit, la puissance de ses liens, c’est-à-dire leur impact à influencer positivement votre SEO, va dépendre des performances propres au site. Parmi ces critères de performances on peut citer son Domain Authority, sa popularité, son TrustFlow, son Citation Flow, etc.

Le linkbait est sans nul doute la meilleure technique d’acquisition de liens entrants. Il attire un flot de liens naturels, provenant de sites souvent thématiquement liés au vôtre et requérant pas de liens retours. Vous devez donc lui accorder une place prépondérante dans votre stratégie de netlinking. Cependant, il vous aussi savoir que le linkbait est difficilement gérable et ne porte pas toujours des fruits.

…mais à la rentabilité très aléatoire

La rentabilité du netlinking n’est, en règle générale, jamais garantie. Mais celle du linkbait est particulièrement aléatoire. En effet, vous allez pouvoir passer beaucoup de temps et de ressources pour concevoir des ressources de très grande « qualité », qui cependant vont passer totalement inaperçues aux yeux des autres webmasters et ceux qu’il est devenu courant d’appeler influenceurs.

Des jours, des mois, des années ; rien ne se passe. Vous aurez gaspillé du temps et de l’argent. C’est dur, mais c’est souvent ce qui se passe. Pourquoi ? Tout simplement parce que le webmarketer est en général surbooké, opportuniste et égocentré.

  • Surbooké; parce qu’il n’aura jamais le temps de gérer tout le contenu qu’il doit produire pour son propre site.
  • Opportuniste ; parce qu’il sait pertinemment qu’un son lien vers votre site a de la valeur et que vous êtes prêt à payer pour.
  • Egocentré ; par ce que son premier objectif est de développer son activité par la vôtre. Si vous êtes dans le même secteur d’activité (essayer de capturer les mêmes clients), il lui faudra d’excellentes raisons pour aider à améliorer la performance de votre site.

Si vous êtes dans un paradigme de retour sur investissement rapide, le linkbaiting va très certainement vous décevoir.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom